V

  1. VEINE PASSANTE

    La veine passante est une caractéristique de la céramique qui reproduit l’esthétique du marbre.

     Dans le grès cérame à veine passante, les veinures superficielles sont reproduites également dans le corps du carreau. De cette manière, en cas d’ébrèchements même minimes, l’esthétique du produit n’est en rien compromise.

  2. VITRIFICATION

    Fusion partielle progressive d’une pâte céramique, argile, feldspath, émail, etc. provoquée par l’augmentation de la température durant le processus de cuisson. Lors du processus de vitrification, la quantité de phase vitreuse augmente et la porosité apparente du matériau diminue. Un corps céramique est totalement vitrifié si le verre remplit tous les pores entre les grains en les cimentant entre eux. Les variables les plus importantes lors du processus de vitrification sont la distribution de la dimension initiale des particules, la viscosité de la phase vitreuse et, dans une plus petite mesure, la tension superficielle. Le terme de vitrification est parfois remplacé par « grésage » qui indique toutefois une vitrification non trop poussée, comme peut l’être celle du grès par rapport à la porcelaine.

  3. VSHADE

    La classification VShade indique le niveau de gradation du produit, c’est-à-dire de variation chromatique et/ou superficielle entre des dalles d’une même collection.

     

    Une forte variation est conseillée lorsque l’on utilise une collection qui rappelle des matériaux naturels comme la pierre et le marbre. Des variations de tons plus modérées caractérisent des collections où l’homogénéité chromatique superficielle est une qualité esthétique ou véritable indice de design contemporain.