EFFET CHEMINEE

 

Les dispositifs de suspension et de fixation de la structure métallique sont dimensionnés de manière à créer un espace vide entre le manteau isolant et le revêtement extérieur en grès. Il s’agit d’une chambre d’air reliée à l’extérieur par des bouches d’aération qui, généralement, sont positionnées à la base et au sommet de la façade.

Dans cet espace se crée naturellement un effet de ventilation continu appelé «effet cheminée» dû à la différence de température entre l’air extérieur et l’air présent dans la chambre de ventilation. L’air extérieur entre dans l’espace interstitiel par le bas et se dirige vers le haut en créant un flux d’air qui optimise la transpiration de la façade. Grâce à cette ventilation on élimine rapidement la vapeur d’eau provenant de l’intérieur, on diminue les éventuels phénomènes de condensation, on réduit drastiquement les effets négatifs de la pénétration d’eau et on contribue à réduire la quantité de chaleur qui entre ou sort de l’édifice.

 

Share