Quels matériaux pour un bâtiment sain ?

On prend de plus en plus conscience de l'importance de vivre dans un environnement sain. En même temps, on recherche de plus en plus des matériaux de revêtement qui ne contiennent ni ne rejettent de polluants, ce qui garantit un large éventail de solutions esthétiques.
AtlasConcorde BoostNatural M03 03

Les maisons et les bâtiments que nous habitons ont-ils un impact sur notre santé ? La réponse est oui et la conscience de cette connexion importante est de plus en plus répandue. Les environnements dans lesquels nous passons la plupart de nos journées interagissent avec nous par l'intermédiaire de l'air, de la lumière et des éléments présents sur les surfaces. Ce fait est souvent en contradiction avec le bon sens, qui a développé une sensibilité particulière aux questions liées à la pollution environnementale et atmosphérique, mais qui tend à percevoir une plus grande sécurité pour les environnements fermés. La salubrité des espaces intérieurs est un thème de plus en plus central pour le bien-être et est largement déterminée par les matériaux de construction et les éléments d'ameublement. Grâce aux avantages qu'il offre, le grès cérame contribue à la salubrité des intérieurs : un exemple en est l'absence de porosité qui empêche l'émergence et la prolifération des bactéries, des acariens, des champignons et des moisissures.

AtlasConcorde Aplomb 003 01 Minidots-Cream ADV
AtlasConcorde BoostPro 001 03 Cream

Pourquoi un bâtiment "tombe-t-il malade" et rend les gens malades ?

Un bâtiment peut favoriser l'apparition de maladies, en particulier lorsque la structure est "malade". En fait, le "syndrome des bâtiments malsains" (SBS, sick building syndrome) est connu depuis les années 1970. Un large éventail de symptômes est lié à la vie en milieu fermé, avec peu ou pas d'échange d'air, ce qui amplifie également la nocivité éventuelle des substances présentes à l'intérieur. C'est le cas dans les écoles, les hôpitaux, les maisons de retraite et les maisons privées où le choix de matériaux de mauvaise qualité génère un effet d'entraînement négatif qui affecte la santé.

Quel est le point de départ pour rendre un bâtiment sain ?

Un excellent point de départ est le choix de matériaux de qualité, présentant des caractéristiques intrinsèques de salubrité et capables d'aider à éliminer les substances nocives de l'extérieur. Le grès cérame et les dalles en pâte blanche répondent exactement à cette exigence, grâce aux caractéristiques spécifiques de leur structure chimique stable et inerte et au processus de production spécial, offrant à ceux qui les choisissent les garanties maximales de salubrité, d'hygiène et de bien-être environnemental.

AtlasConcorde BoostStone M02 12
AtlasConcorde Aplomb M01 04

Quels sont les ennemis de la santé dans les environnements fermés ?

Les espaces fermés peuvent abriter des locataires indésirables tels que des polluants chimiques, physiques et biologiques.
Les polluants chimiques (par exemple les COV, les composés organiques volatils) proviennent des produits de consommation courante (déodorants, détergents, solvants), des meubles et des matériaux de construction utilisés dans le bâtiment. Le formaldéhyde appartient à cette catégorie de polluants et est l'un des plus répandus, souvent lié à l'utilisation de peintures et de résines, ainsi que le benzène, qui tend à être absorbé par les tapis ou le papier peint, ou le plomb, utilisé très fréquemment depuis des décennies et réglementé seulement depuis peu. En outre, il y a le radon, un gaz inerte et naturel en soi, mais qui peut s'accumuler dans les roches et les argiles et se retrouver dans les matériaux de construction. Enfin, les polluants biologiques tels que les bactéries, les germes, les champignons et les acariens prolifèrent dans des conditions d'humidité particulière ou de mauvaise hygiène et sont souvent responsables de maladies respiratoires, d'asthme ou d'allergies.

AtlasConcorde BoostNatural 010 00 Ecru-Umber

Comment pouvons-nous nous défendre contre les agents pathogènes présents dans les espaces intérieurs ?

Le moyen le plus sûr est de concevoir des intérieurs avec des matériaux offrant des garanties de salubrité. La céramique est un matériau inerte à structure stable, obtenu grâce aux très hautes températures atteintes lors du processus de production. Elle ne contient donc pas ou n'émet pas de polluants chimiques (COV) et ne libère pas de radon, ni lors de l'installation ni lors de l'utilisation. Plus précisément, les céramiques d'Atlas Concorde n'utilisent pas de colorants contenant du plomb, ni ne libèrent de cadmium, un autre métal nocif, et sont donc totalement non toxiques. Enfin, ses surfaces et ses revêtements sont extrêmement faciles à nettoyer afin d'éviter la prolifération des moisissures et de permettre une hygiène continue et efficace.

AtlasConcorde BoostNatural M01 11
AtlasConcorde BoostStone M02 07
AtlasConcorde Entice M003 03f AshOak-Natural
AtlasConcorde BoostStone M01a 18

La céramique : un allié de la santé.

Le choix des revêtements et des surfaces céramiques est donc une aide précieuse pour la santé et l'environnement et une garantie pour ceux qui vivront dans cet espace tous les jours. Résistante au temps, aux agents atmosphériques et au feu, véritable bouclier contre les substances nocives, la céramique permet de construire des environnements plus sains, avec l'avantage supplémentaire: les nombreuses solutions esthétiques qu'elle permet.
Des plantes d'intérieur telles que l'Areca Palmata, la Sanseveria et la Fougère, les alliées les plus efficaces en termes d'absorption des COV, ajouteront une touche de vert pour nous rappeler le lien indissoluble entre la santé, l'environnement et la sécurité.

Découvrez les avantages de la céramique d'Atlas Concorde.

Laissez-vous inspirer